lundi 24 février 2014

Fondue de la roue

Un dimanche il fait beau, il fait chaud,  forcément départ direction le Col de la Roue. Comme le bonheur ne viens jamais seul, le caquelon sera de la partie.


Du coup départ à 8h plus ou moins pétantes du parking, les premiers! mais pas pour longtemps.


Sortis de la forêt l'ambiance est magique... à part les quadistes tout le monde est heureux.
A peine le temps de dire ouf, pouf la Tièche à traverser.

Trop facile, on corsera ça au retour


Les plus observateurs auront remarqué que le chemin est tracé, un grand merci aux futurs patrouilleurs des glaciers. Cette (très) brève rencontre m'aura prouvé (ceci n'engage que moi) que le ski alpinisme n'a absolument plus rien a voir avec la montagne. 
( Nous ne sommes pas là pour polémiquer, vive la patrouille, vive les moules b****, vive les cordes avec élastique!, et vive les traces sans conversions.)

On approche du mur final, tout est blanc, tout est silencieux, le soleil tape bien dur et la gourde se vide. 
-Allez encore 200m!
-Déjà?
-De dénivelée.
-...

SUMMITTT
Comme on est des types sérieux on se tient bien droit à coté du kairn.


Et comme on fait les choses sérieusement et que bien manger c'est important! il est temps de sortir les 4 kilos de sécurité du sac. Oui 4, la bouteille de blanc a été oubliée ( des types sérieux je vous dis).




Quoi de mieux, apprécier le paysage une fourchette à la main.




Ne reste plus qu'à redescendre, la neige se fait de plus en plus lourde alors que le mercure grimpe. Mais on ne va pas se plaindre on est plus en train de monter, nous.

Une journée "Tip top qualität" (et oui on conclura la dessus).


dimanche 2 février 2014

Deux Valaisans à Pralognan en Vanoise

Avec Alex pour Noël on s'est dit qu'on allait quitter le Valais pour aller dans un endroit qui y ressemble, on a lâché le Cervin pour la Grande Casse!

C'est drôle car tout le monde connaît mieux les États-Unis ou l'Australie mais quand on parle de prendre la voiture et de faire 3h de route pour voir nos voisins français,  alors là, c'est le point d’interrogation!  Sortez le nez de vos ordinateurs  (pas de notre blog bien sûr hehe) et autres magazines, car on va vous parler d'un endroit à coté de chez nous, et qui vaut le détour.

En Octobre, juste après les vendanges, Alex vient me voir et me propose de partir faire de la peaux pendant 1 semaine. Mais pour cela, il nous fallait une destination.

Notre choix s'est vite porté sur Pralognan-la-Vanoise, et on s'est même pas battus! Une petite station de ski posée au cœur même du parc national de la Vanoise.

C'est là ou il y'a le point rouge.

 Et en perspective ça donne ça:

Des pistes de ski et de beaux sommets, Comprenez notre enthousiasme!

C'est ainsi que nous sommes partis un beau vendredi matin.
Bon on a un peu attendu Matthieu, on avait juste oublié qu'il était parti en Inde..... (trololol)

1er jour:

Arrivés à l’hôtel du Grand bec. Et un peu de tourisme dans la station.

Notre camp de base.

Un peu short la vue.
2eme jour:

Bon c'est pas tout ça, mais nous on est venus voir les montagnes et partir à l'aventure.

Manque de chance la météo ne jouera pas en notre faveur, effectivement nous avons une fenêtre de 4h pour atteindre la cabane et repartir en station.

Mais comme on le dit assez souvent: "Tranquillou on monte et on verra". Alors direction le refuge du Roc de la Pêche.
P.S: Refuge qui n'a pas l'air de galérer niveau électricité et qui a son propre jacuzzi et sauna.

Entrée du parc national


Notez que les panneaux n'indiquent ni l'horaire (et encore quand y' en a faut diviser par 5)ni l'altitude.

Le mauvais temps nous guette.
C'est la fête au refuge.
Jour 2:
Comme il a bien neigé, la veille on a décidé de faire du bord de piste. La seule chose à signaler est l'accident avec une perche :(

Petit souvenir
Jour 3:
Pareil, degré d'avalanche 4/5, on a décidé de faire du renforcement puis d'aller skier


Jour 4:
Bon là on va finir l'année en beauté. Direction le col de la vanoise (plutôt le refuge)

Direction le col, on voit l'aiguille de la Vanoise en grand


Le lac des vaches

Le col se situe à 500m devant
Col de la Vanoise

Repas au froid


Le refuge, avec la Grande Casse sur la droite (coupé en 2)

Descente dans la poudre carton
Retour sur Pralognan


Bonne année!!!!
Jour 5:
Repos du guerrier.

Jour 6:

On remercie l'inconnu du bar de l’après ski qui nous a tuyauté sur les traces qu'on voyait depuis notre chambre, car on a pu faire le truc du coin.

Monter en dessous de ce caillou
Un nombre incalculable de conversion.
Et la plus belle descente (on était les 3eme à passer par là)
On était là ou y' a la tache noir (le cailloux)
Jour 7:

Retour en Suisse.

Merci Alex pour cette belle semaine.
Le parc de la Vanoise est un magnifique endroit, je ne peux que vous le conseiller, surtout que les Suisses y sont rares (on a croisé une seule plaque genevoise).

En espérant remettre ça l'année prochaine.

mercredi 15 janvier 2014

Cours avalanche.


Un café sur la table...des voix qui se lèvent... des rires sur une table voisine... le guide qui parle avec un autre guide...mes yeux se lèvent en regardant l'horloge, 8h00... les autres sont en retard... j'échange quelques mots avec Antonin... Puis la porte du café s'ouvre et Régis, Kevin et Alex y entre... Ah enfin on peut y aller.


Et pourtant c'est une magnifique journée qui nous attend!

Au programme Cours avalanche avec Christophe Rey.

Malgré un petit souci de voiture, Régis, Kevin et Alex arrivent à nous rejoindre avant notre départ.

Direction Arolla.

On attrape les skis, on met les peaux, on prend les bâtons....
Régis: Quoi les bâtons? Zut je les ai oubliés...
Simon: Chris tu as des bâtons de secours?
Chris: Voilà

Et hop départ.



Durant la montée le guide nous explique le fonctionnement de la neige, du vent, du soleil durant la journée et surtout d'une conversion bien réussie!



Après une bonne montée, un petit cours théorique, même si Kevin commençait à avoir faim.




C'est bien beau la théorie mais maintenant c'est l'heure d'aller chercher les DVA.



Puis la redescende sur la Gouille où de là un bon verre bien chaud nous attendait au bistro du coin.

Un grand merci à notre guide pour ce cours avalanche.



dimanche 17 novembre 2013

Peaux de phoque précoce? à Crans-Montana

A 44 jours de la fin de l'année, une sortie en peaux de phoque était plus qu'obligatoire. Malheuresement le redoux a compliqué un peut les choses. On comprends facilement la décision des CMA de retarder l'ouverture d'une semaine.


Le gros stratus nous a réservé une superbe surprise, de quoi bien commencer la journée!



Vous noterez que nous sommes trois, c'est que l'ami Kevin s'est joint à nous. Gonflé à bloc il a suivi sans sourciller l'itinéraire à peine technique que nous lui réservions.

Gonflé a bloc!



Petites hésitions passagères dans nos tentatives désespérées de trouver de la neige en dessous de 2000m.













Un repas sur une terrasse
que nous en nommerons pas ( la plus belle vue d'Europe?) plus tard, nous tentons un exercice de dénnnei...

-ROTATION

..gement de victime d'avalanche.








Deux trois flocons ne seraient pas de trop, "Il manque des pièces" comme on dit.














"Tranquilou!"




Fatigués mais heureux nous clôturons cette journée placés sous le signe de l'herbe comme il se doit.






dimanche 10 novembre 2013

Un jour de Novembre

Encore une belle journée ou le soleil brille, et que.....
Non oubliez ce que j'ai dit.

Enfin une vrai journée de brouillard, de vent, de froid et de neige. Un temps de guide comme on l'aurait dit à l'époque au Club Alpin.

Notre aventure en photo:

1...2..3 départ


Un chemin encore vierge!


Le Barrage de la Tieche.

C'est comme la slackline.
Un petit moment de calme à l'abri de la tempête.

Nous avançons, malgré la neige